145, rue George
Toronto (Ontario) M5A 2M6

Téléphone : (416) 365-3233 ou 1 800 665-5320
Téléc. : (416) 365-3169
Courriel :

Site web :
http://www.dcd.ca
Personnes-ressources : Lawrence et Miriam Adams (Codirecteurs)

Description / mandat :
Dance Collection Danse (DCD) est un organismes polyvalent dont les activités portent sur le collectionnement, la publication, la distribution et la diffusion, la recherche et l'éducation. L’histoire de la danse théâtrale au Canada en constitue le principal sujet d’intérêt. Les activités de collectionnement ont débuté en 1983, alors que Lawrence et Miriam Adams poursuivaient le projet de trouver et de reconstituer les chorégraphies historiques canadiennes. Le matériel acquis au cours de ce projet est devenu le fondement de la collection de DCD. En 1986, DCD était officiellement établi afin de combler un vide au sein des activités patrimoniales de la danse au Canada.

DCD est un très important organisme patrimonial de danse au Canada et possède une des collections les plus vastes. L’accent est mis sur la création de copies électroniques des documents et des activités de diffusion. La Collection de DCD se compose de dossiers archivistiques, de publications, de documents tridimensionnels ainsi que de renseignements sur la danse, et des copies de dossiers sur la danse. Le fonds documentaire comprend des dossiers textuels, des photographies, des albums de coupures, des œuvres d’art, des affiches, des documents éphémères, des programmes, des livres, des périodiques, des coupures de presses, des costumes, des accessoires et des enregistrements vidéo et audio.

Parmi les portefolios de la collection, mentionnons ceux de Maud Allan, Judy Jarvis, Nesta Toumine, Dance in Canada Association, photographies de danse par Frank Richards et Andrew Oxenham, des dessins de Grant Macdonald sur le ballet, ainsi que des acquisitions plus récentes de Jean-Pierre Perreault et de bien d’autres. En outre, les propres archives des Adams couvrant leurs initiatives de danse alternative, dans les années 1970 et 1980, s’y trouvent aussi : Encore! Encore!, 15 Dancers, 15 Dance Laboratorium, Spill, Canadian Dance News, ainsi que Visus Foundation.

Collection / ampleur :
Il n’y a pas de liste exhaustive de l’inventaire, cependant le premier niveau d’inscription comprend plus de 200 titres de portefolios. On estime que la collection de DCD comprend 500 heures de bandes audio d’histoires orales, plus de 300 heures de visionnement de bandes vidéo, environ 2000 diapositives et bien d’autres documents dont on ne peut évaluer le nombre.

Accès / autre renseignements :
La principale activité consiste à fournit l’accès aux renseignements par l’entremise de publications et de copies électroniques. La consultation sur place des documents originaux se fait sur rendez-vous. Il n’existe pas de catalogue exhaustif comme tel, cependant on peut consulter en ligne une liste des titres des portefolios les plus substantiels de la collection.

Répertoire

927, rue Dupont, 2e étage
Toronto (Ontario) M6H 1Z1

Téléhone : (416) 535-8880
Téléc. : (416) 535-8929
Courriel :

Site web :
http://www.dancemakers.org
Personne-ressource : Andrea Vagianos (Directeur administratif)

Description / mandat :
Dancemakers est une compagnie de danse professionnelle contemporaine établie à Toronto. Elle a été créée en 1974 par des danseurs indépendants intéressés à établir une compagnie de répertoire d’après le modèle coopératif. Jusqu’aux années 80, la compagnie a fonctionné selon un vrai répertoire sous la direction d’artistes de la danse dont Peggy Baker, Anna Blewchamp, Patricia Milner, Pat Fraser, Carol Anderson et Bill James. Parmi les activités de Dancemakers, mentionnons un laboratoire chorégraphique, des classes de technique et de maîtres, du perfectionnement professionnel, des résidences, des activités de promotion auprès du public de la danse ainsi que son travail principal de création de prestation et de présentation. Depuis 1990, Dancemakers a pour directeur artistique Serge Bennathan. La compagnie a maintenu un répertoire éclectique, présentant des œuvres de chorégraphes locaux, nationaux et internationaux dont Christopher House, James Kudelka, Lar Lubovitch, Paul Taylor, et d’autres. Sa collection archivistique est constituée de ses propres dossiers de création, publicitaires et administratifs; d’enregistrements vidéo de spectacles et, occasionnellement, de pratiques; de vidéos archivistiques et promotionnels faits par la compagnie; d’enregistrements d’œuvres commandées par la compagnie.

Collection / ampleur :
Dancemakers a pour projet spécial actuel la création d’un inventaire de son fonds d’archives. Le contenu de la collection est estimé à 50 boîtes de dossiers administratifs en format papier; environ 100 bandes vidéo; environ 300 heures d’enregistrement audio; de planches contacts (le photographe conserve les négatifs originaux); environ 50 costumes et quelques accessoires.

Access / autres renseignements :
Il s’agit principalement d’une collection destinée à l’usage interne. Cependant, certaines de ses parties sont mises à la disposition des universitaires et des chercheurs en art. La compagnie conserve les droits d’auteurs des documents qu’elle a commandés.

Répertoire

(La collection archivistique est détenue aux Archives et collections spéciales, à l’université York)
Bibliothèque Scott, pièce 305
4700, rue Keele
Toronto (Ontario) M3J 1P3

Téléphone : (416) 736-5442 Téléc.: (416) 650-8039
Courriel :

Site web :
http://info.library.yorku.ca/depts/asc/archives.htm
Personne-ressource : Suzanne Dubeau (archiviste)
Site web de la Danny Grossman Dance Company : http://www.dgdance.org

Description / mandat :
La Danny Grossman Dance Company a été fondée par Danny Grossman en 1975 (constituée en société en 1978), à Toronto. La chorégraphie de Grossman constitue le fondement du répertoire de la compagnie et a aussi été présentée par le Ballet national du Canada, les Grands Ballets Canadiens et le Ballet de l’Opéra de Paris. M. Grossman a aussi fait partie du corps professoral du département de danse à l’université York.

La Danny Grossman Dance Company a officiellement reconnu l’importance du patrimoine dans sa philosophie. Elle a établi un programme patrimonial modèle qui comprend un nouveau montage des œuvres historiques. Elle a adopté une approche systématique à sa propre documentation par la mise en œuvre d’une base de donnée historique de spectacles, afin de capturer les éléments de base de l’information au sujet de ses productions. Cette base de données sert de cadre à la compréhension des dossiers archivistiques de la compagnie. La Compagnie a établi une relation avec le Service des archives et des collections spéciales de l’université York qui sert de modèle d’accès et de préservation archivistique aux compagnies pour qui le maintient d’archives à l’interne n’est pas pratique. En outre, elle envoie régulièrement ses programmes, affiches et matériel publicitaire à Dance Collection Danse et au Performing Arts Centre de la Toronto Reference Library.

Collection / ampleur :
Les fonds documentaires de la Dannny Grossman Dance Company, situés au Service des archives et des collection spéciales de l’université York, couvrent la période de 1965 à 1991 et comprennent environ 6 mètres de dossiers textuels dont des coupures de presses, des demandes de subventions, des dossiers-spectacles, des procès-verbaux, des dossiers administratifs et sur des collectes de fonds, des programmes et des critiques. La collection comprend environ 40 cm de dossiers graphiques et 108 dossiers d’images mobiles, dont 90 bandes vidéos.

Accès / autres renseignements :
On peut accéder à la plus grande partie de la collection sur place (sauf en ce qui concerne certains documents dont la consultation est limitée). La description de la collection peut être trouvée sur le site de l’université York, de même qu’une exposition virtuelle présentant la collection de la compagnie.

Répertoire

1113, route Marginal
Halifax (Nouvelle-Écosse)
B3H 4P7

Téléphone : (902) 422-1749
Téléc. : (902) 422-0881
Courriel :

Site web :
http://www.chebucto.ns.ca/Culture/DANS/
Personne-ressource : Dianne Milligan (directrice exécutive)

Description / mandat :
Fondée en 1974, DANS est un organisme de service qui fait la promotion de la danse et de la formation en danse, en Nouvelle-Écosse. Intéressé à l’origine par la danse sociale, folk et récréationnelle, dans les années 80, DANS a vu élargir son mandat de façon à ce que l’organisme un organisme-cadre représentant tous les intérêts relatifs à la danse dans la province.

Collection / ampleur :
DANS maintient une bibliothèque documentaire comprenant des livres, des cassettes, des CD et des vidéos sur la danse et autres sujets connexes. Ses activités incluent le collectionnement de documents sur la danse traditionnelle néo-écossaise et autres formes de danse connexes. La collection de documents imprimés occupe près de 100 pieds linéaires, incluant livres, bulletins de DANS, programmes, coupures de presses et affiches (environ 150). La collection archivistiques a été acquise de la Nova Scotia Dance Teachers Association, le Nova Scotia Dance Theatre, Gunthar Buchta (documents sur la danse sociale), Pat Richards et le projet d’histoire orale de Mary Turnbull. La collection video inclut approximativement 230 enregistrements vidéo, dont la plupart sont en format 3/4 po Umatic, et 1/2 po VHS. Le contenu de la série vidéo inclut un programme d’enseignement en danse ethnique, en danse carrée ainsi que divers spectacles et récitals. Datant de 1957, la collection de photos est longue d’environ trois pieds et porte sur des camps d’étés, des studios, des prix et des spectacles. On y retrouve aussi environ 30 cahiers constitués de coupures de presses reliés au projet d’histoire orale de Mary Turnbull . En outre, en 1990, certains dossiers administratifs de DANS ont été envoyés aux archives publiques en Nouvelle-Écosse.

Accès / autres renseignements :
Seuls les membres de DANS peuvent emprunter les documents de la collection. Les étudiants en théâtre à Dalhousie sont les principaux utilisateurs. DANS est équipé d’installations permettant le visionnement et la copie de bandes vidéo. Les documents archivistiques peuvent être consultés sur place.

Répertoire

  • BIBLIOTHÈQUE DE LA DANSE

4816, rue Rivard
Montréal (Québec)
H2J 2N6

Téléphone: (514) 849-4929
Téléc. : (514) 849-6107
Courriel :

Site web :
http://www.esdquebec.org
Personne-ressource : Vincent Warren (conservateur)

Description / mandat :
L'École supérieure de danse du Québec est une école de danse, dont la bibliothèque fournit non seulement des ressources documentaires conformes à son mandat éducationnel, mais porte aussi sur l’histoire de la danse et la préservation du patrimoine de la danse en général, ainsi que sur l’approvisionnement de ressources de recherche sur la danse pour la communauté dans son ensemble. La bibliothèque de la danse a débuté avec le don de la collection privée du critique Marcel Valois, en 1953, suivi du don des archives personnelles d’Élizabeth Leese en 1964. Depuis, la bibliothèque s’est étoffée et inclut maintenant d’autres collections privées dont celles d’Irène Apinée, Michel Boudot, Sonia Del Rio, Raymond Goulet, Alex MacDougall, Andrée Millaire, Roger Rochon, Thelma Wagner et Vincent Warren. Toutes les formes de danse y sont représentées, incluant la danse classique, traditionnelle, contemporaine et sociale, avec une emphase spéciale sur l’histoire de la danse au Québec.

Collection / ampleur :
On estime à 13 000 articles le fonds documentaire. La bibliothèque contient plus de 600 bandes vidéo (dont la plupart sont en format VHS). La collection d’articles imprimés inclut plus de 7000 titres de livres et 259 titres de périodiques (la bibliothèque est actuellement abonnée à 40 périodiques). Parmi les documents additionnels, mentionnons les dossiers de coupures (plus de 500), des programmes, des cahiers de coupures, des partitions musicales, des affiches et environ 100 maquettes. Le fonds photographique est principalement constitué d’œuvres de photographes de danse de la région de Montréal et comprend des images prises entre autres par Varkony (dans les années 1950).

Accès / autres renseignements :
La consultation sur place est gratuite pour le public. Cependant seuls les membres peuvent emprunter les documents imprimés. Le public peut être membre pour un prix minime. Les instruments de recherche comprennent un catalogue informatique de toute la collection. Le site web fournit une liste des périodiques disponibles et des nouvelles acquisitions. La bibliothèque est principalement utilisée par les chercheurs, les étudiants universitaires et les journalistes de la région de Montréal, ainsi que par le personnel et les danseurs de l’École. La bibliothèque est équipée de quatre postes de visionnement VHS et d’un poste Beta.

Répertoire